STANDARD

F.C.I. N° 309/09.08.1999/F

ORIGINE – CHINE

UTILISATION – CHIEN DE CHASSE ET DE GARDE

 

GROUPE 2 : chien de type Pinscher et Schnauzer, molossoïdes et chiens
de montage et bouvier suisse

 

SECTION 2.1 MOLOSSOIDES, TYPE DOGUE

SECTION SANS ÉPREUVE DE TRAVAIL

I) Aspect général :

Chien ramassé, compact, actif, solide et carré, bien planté.
C'est un molossoïde de taille moyenne : 44 cm à 51 cm au garrot.
A signaler qu'il existait un standard chinois où la taille moyenne du chien se situait entre 48 et 58,5 cm au garrot.
Sa tête est large et accuse peu de stop. Quelques rides sur le front qui se prolongent vers le bas pour former des fanons.
Museau de longueur modérée et d'égale largeur des yeux jusqu'à la truffe (ce qui lui confère cette image de tête d'hippopotame).
Ossature solide, compacte avec des plis recouvrant le garrot, la base de la queue, ligne du dos plongeante derrière le garrot pour se relever légèrement
sur le rein

Truffe :

Large, noire de préférence parfois brique pour les teintes plus claires.Baoji

Yeux :

Petits, foncés, en amande et profondément enfoncés dans les orbites sans excès cependant.

Dents :

Dentition forte, régulière en ciseaux.

Langue :

Langue noire, bleutée (lilas) ainsi que les babines et le palais. Langue tachetée admise.

Oreilles :

Les oreilles doivent être petites, épaisses et en forme de triangle équilatéral avec une petite pointe légèrement arrondie.
Portées très hautes en avant au-dessus des yeux.

Queue :

Le fouet est épais et rond à la base, se terminant en pointe fine.

Trois ports sont autorisés :
- attaché haut et porté de côté étroitement enroulé
- porté en anneau peu serré
- porté incurvé au-dessus du dos mais sans le toucher

Robe :

Le poil est particulier dans cette race : court, hérissé et d'une dureté inhabituelle, sans sous-poil.

Il existe deux types de poil :

- horse coat : trés court et piquant
- brush coat : poil brosse, légèrement plus long mais ne dépassant pas 2,5 cm

Couleur de robes admises :

Toutes les couleurs unies, noir-bleu et noir avec un soupçon de rouille sont admises sauf le blanc.
Sont considérés comme des défauts, tout écart par rapport au standard et celui-ci pourra être pénalisé selon sa gravité.

Défauts graves :

Articulé autre qu'en ciseaux (un très léger prognathisme supérieur est toléré) museau en sifflet, langue tachetée, grandes oreilles, portées bas, queue attachée bas, poil dépassant les 2,5 cm.

Défauts éliminatoires :

Museau plat avec prognathisme supérieur important, prognathisme inférieur.
L angue rose, lèvre inférieure enroulée gênant l'occlusion des mâchoires.
Y eux ronds, saillants, entropion,ectropion.
Plis excessifs sur tout le corps et sur les membres.
C ouleur non unie.
Pour les mâles, les deux testicules doivent être descendus dans le scrotum.
Toute modification physique artificielle du Shar-Pei élimine le chien de la compétition. (sous-entendu opération sur les lèvres ou les yeux)

 

II) Caractère :

Doté trés tôt d'une intelligence et d'une maniabilité exceptionnelle : il est propre dès ses premiers pas vers le monde extérieur et cherchera toujours à garder sa niche propre.


C'est une forte personnalité et dès le départ, il vous faudra lui fixer ses limites et lui apprendre à se contrôler lors de jeux. Il lui faut un maître, une référence. Mais tout cela doit se faire en douceur et par le biais de jeux puis le récompenser par une petite gâterie et des gros câlins dès que vous avez obtenu satisfaction. La récompense doit se faire dans l'instant qui suit car sinon le chiot ne ferait pas le rapprochement entre celle-ci et l'ordre que vous lui avez donné. En effet, il oublie trés vite. Cela motivera votre chien et l'encouragera : car vous faire plaisir et être à vos côtés est son seul souci et sa priorité.


Il étudie sa famille et joue même un rôle très protecteur vis à vis des enfants qu'il adore. C'est un petit dur au cœur d'artichaut et il sait rester discret quand il le faut et se faire entendre quand le moment est opportun.


Il a besoin trés tôt des contacts avec le monde humain et ses congénères car il est de nature plutôt réservé,surtout envers les "non-membres" de la famille. On ne s'impose pas à lui, mais c'est lui qui va décider de faire la premier pas. On peut changer cette attitude un peu méfiante en donnant par exemple aux visiteurs des petites gâteries qu'ils remettront au chien. Ainsi tout doucement vous pourrez l'habituer à perdre cette légère appréhension vis à vis des personnes étrangères.
Mais tout est aussi question de caractère car chaque chiot a sa propre personnalité qui évolue par la suite selon son environnement natal, familial, son vécu.

Mais il ne faut jamais le forcer, car si une personne ne l'intéresse pas, il s'en détournera et va totalement l'ignorer. C'est son choix après tout. Mais une fois qu'il a adopté celle-ci, il ne l'oubliera jamais et sera beaucoup plus démonstratif dans son attitude : recherche de câlins, sauts de joie, pose la tête sur les genoux, pose la patte sur les genoux pour vous réclamer davantage de caresses…

C'est pourquoi, il vous faut respecter ce temps d'adaptation du shar-pei. Il n'oublie jamais les gens qu'il aime et fera tout pour faire plaisir à son maître.

En résumé : récompense, câlins, éducation en douceur, contacts permanents avec le monde extérieur permettront une meilleure
socialisation de votre chien et feront de votre compagnon un shar-pei affectueux, généreux et bien équilibré qui s'intègrera parfaitement au sein de sa nouvelle famille.