Cette page est consacrée à mes amours perdus qui ne me quitteront jamais et garderont une empreinte dans mon cœur.

Chacun est unique et chacun a sa place dans notre foyer où ils ont vécu une vie pleine d'affection, de tendresse, de joies comme de peines, de moments émouvants et inoubliables.

Par leur amour, leurs gros câlins, leur présence, ils ont su se faire aimer, respecter et devenir indispensables. Je les remercie de m'avoir apporté tant de bonheur, de présence durant toutes ces années et de m'avoir fait découvrir et apprécier cette race si particulière qu'est le shar-peï.

Je ne vous oublierai jamais

FABIENNE

 

GENA BLUE DE LAMEDA

Tu es partie bien trop tôt mais tu nous as charmés par ta gentillesse, ton aptitude à t'intégrer dans notre cercle familial, ton calme et ton caractère attachant et si pleins de malices.

GWENDY DE VAL DAN

Merci pour tout le bonheur que tu nous a apporté et pour cette présence toujours discrète mais combien appréciée.

HONEY BLUE DE DAIM PRÉ

Notre petit pépère nous a quitté soudainement des suites de sa vieillesse le 17 Juillet 2006 dans sa quinzième année. Son souvenir restera pour toujours gravé dans nos cœurs et nous ne l'oublierons jamais. Merci pour ces moments exceptionnels que nous avons partagé avec toi, malgré ton caractère grincheux par moment mais si attachant et plein de reconnaissance.

OCÉANE DES OURSONS DES SABLES

Notre belle Océane nous a quitté le 3 Février 2010 suite à une tumeur de l'estomac (pylore) avec des métastases, elle venait de fêter ses 12 ans. C'était une chienne adorable parfois un peu trop possessive mais tellement douce et reconnaissante. Sa maladie nous l'a enlevée rapidement et sournoisement. Notre petite mémère nous laissera un souvenir qui restera à jamais gravé dans nos coeurs.

RITCHOUNE DES OURSONS DES SABLES

Ritchoune est partie rejoindre sa maman le 25 Août 2010 suite à des tumeurs (cancer) au niveau des intestins qui l'ont affaiblie peu à peu. Elle s'est montré très courageuse, adorable et ne s'est jamais plaint, seuls ses yeux la trahissait et une grosse fatigue qui l'emporta peu à peu. Merci pour toutes ces belles années passées avec toi.

MAELY DES OURSONS DES SABLES

C'est avec beaucoup de peine que notre petite doyenne nous a quittés dans sa quinzième année le 30 décembre 2010 suite à des problèmes cardiaques. Elle avait un caractère en or, s'entendait avec tout le monde. Une vraie petite "mamie" qui a profité pleinement de sa vie et a su apporter beaucoup de bonheur, de paix autour d'elle. Une petite étoile brille dans le paradis des shar pei.

VÉGANE

Père : TITEUF DU DOMAINE DE PHIL'ORIENT
Mère : THAIS DE KAPOU CHINO

née le 08 MAI 2004 - Décédée le 23 Août 2016

Durant sa jeunesse, une petite espiègle, toujours en mouvement, prête à faire des petites bêtises mais très câline. Avec l'âge, notre petite mamie s'est assagi mais elle est restée toujours aussi câline. Elle était un peu cabocharde mais tellement gentille que l'on ne pouvait que lui pardonner ce petit défaut. Toujours active pour l'éducation des bébés et aux petits soins avec sa famille 4 pattes.
La gourmandise était son péché mignon et si par mégarde l'un ou l'autre ne terminait pas sa gamelle, elle ne ratait jamais cette occasion pour s'offrir une petite part supplémentaire.

Elle nous a quitté le 23.08.2016 après quelques complications suite à une opération pour lui retirer une tumeur. Après 12 ans et 3 mois de vie commune, elle laisse un grand vide. Merci pour toutes ces belles années ma belle

VEGANE

MUSHU
19.11.2004 -12.12.2018

Mushu avait sa personnalité et était unique. Un gros dur parfois mais en cherchant plus profondément un coeur en or. Il était très attaché à moi et entre nous pas besoin de mots pour nous comprendre le regard suffisait. Une relation unique et il me manque énormément. Alors merci à vous, merci pour vos mots qui adoucissent un peu ma douleur.

Tel que je te l‘avais promis, j’ai tenu ta patte jusqu’à ce que tes yeux se ferment pour la toute dernière fois, j’ai été forte pour toi, mais je n’ai pas pu empêcher mes larmes de couler, mes lèvres de trembler. Tu as toujours été là pour nous, je te devais au moins cela, rester à tes côtés jusqu’à la fin de ta vie parmi nous, te rassurer avant ton départ pour ce long voyage sans retour.
En partant au paradis des chiens, tu as emmené une partie de nos cœurs.
Pour nous tu n’étais pas juste un chien, tu faisais partie de notre famille, comme un membre à part entière. Je crois qu’avec nous, tu as eu une belle vie, tu n’as jamais manqué d’amour, et cela me console un peu même si aujourd'hui fut la journée la plus difficile pour moi de prendre la décision de te laisser partir.

Je t’aime Mushu, mon Mumu, ta patte est gravée à tout jamais dans mon cœur

HAKAMADA
15.06.2006 - 30.12.2018

Aujourd'hui, il a fallu te laisser partir ne pouvant te laisser souffrir davantage.
Je suis rassurée de savoir que tu ne souffres plus mais en même temps je suis si dévastée car tu n'es plus avec moi. Tu resteras à jamais dans mon coeur.

Je me souviens de notre première rencontre comme si c'était hier. Petite boule de poil, pétillante et pleine de vie, tellement douce, attachante et câline.
Dès le premier regard échangé se fut le coup de foudre, un moment magique et la naissance d'un lien fusionnel, ma petite glue, notre "Hakichou". Tu sentais bon le bébé et encore maintenant tu as gardé cette odeur de bébé. On a toujours envie de te câliner et te serrer fort dans les bras, tel un nounours.
Tu incarnes la loyauté, la sagesse, la zénitude et ta grande sensibilité à fleur de peau font qu'on ne peut que t'aimer. Ta présence n'est que pur bonheur pour moi, pour ta famille. Tu es mon mini moi, toujours à mes côtés, ne me perdant jamais du regard. Dans les épreuves difficiles, tu es constamment à me côtés, cherchant toujours à me rassurer en te blottissant contre moi, l'air de dire "Hé, je suis là, allez ça ira mieux demain". Aujourd'hui encore tu me surprends par ta force, ton courage, ton envie de te battre , de vivre tout simplement. La maladie t'affaiblit mais tu ne baisses pas les "pattes" alors oui tu es unique. C'est un un privilège de t'avoir à mes côtés.
Aujourd'hui, une partie de moi souffre et pleure à l'idée de devoir prendre une décision difficile de te laisser partir et de te perdre. Je suis à tes côtés et je t' accompagnerai jusqu'au bout de ce voyage sans retour. Le moment venu, j'espère être assez forte pour toi . Je suis dévastée depuis l'annonce de ce "crabe" qui te ronge peu à peu. Je ne serais jamais assez reconnaissante pour ta fidélité, ta compagnie et ton amour. Nous nous battrons ensemble, promis.